Chargement ...
Raouf Farrah

Raouf Farrah

Raouf Farah est chercheur en géopolitique. Il travaille en tant que analyste senior pour la Global Initiative, un centre de réflexion mondial sur le crime organisé. Diplômé en philosophie et en sciences politiques de l’université de Montréal et en développement international de l’université d’Ottawa, il mène plusieurs projets de recherche en Afrique du Nord et au Sahel, notamment les migrations, les questions sécuritaires, les marchés criminels, les conflits libyen et malien. Raouf a publié plusieurs recherches sur ces questions et effectué des terrains dans l’ensemble de la sous-région. Polyglotte, il contribue régulièrement dans des médias algériens et internationaux comme El Watan, Le Monde, Jeune Afrique et El Pais.


Toutes les contributions




« La police politique empêche l’État de profiter des élites de la société » (Entretien)

18 mars 2021

Professeur émérite de sociologie politique, Lahouari Addi* analyse dans cet entretien accordé à Twala le mouvement populaire du hirak et ses slogans, les conditions de sortie de crise ainsi que la nature singulière du ré...


Essais nucléaires et radioactivité du Sahara, un crime (post)-colonial en suspens

25 février 2021

Soixante ans après le premier essai nucléaire, la radioactivité du Sahara n’est pas une affaire du passé. C’est un enjeu sanitaire existentiel pour les populations des zones irradiées. Analyse.


Frontières maritimes de l’Algérie, enjeu géopolitique aux contours inachevés

29 janvier 2021

La délimitation des frontières maritimes est une source de tensions et de tractations entre l’Algérie et ses pays voisins. L’exploration de gisements offshore et la course à l’expansion des zones de ...


Tinariwen, icône musicale de la lutte pour la dignité des Kel Tamasheq

15 janvier 2021

L'engagement politique est dans l’ADN de Tinariwen, depuis sa naissance à Tamanrasset jusqu’à sa reconnaissance mondiale. Portrait.


CÉMOC, l’ambition brisée d’une coopération sécuritaire « Algérie-Sahel »

29 décembre 2020

Le G5 Sahel est conçu comme un concurrent d’un CÉMOC qui devait incarner une réponse africaine aux problèmes sécuritaires de la région. Or, la France n’a jamais accepté ...