Chargement ...

Armée : le rapport de force demeure figé à l’ère Ahmed Gaid Salah

Si la réintégration de quelques officiers généraux limogés dans la foulée de la dissolution de l’ancien Département de renseignement et de sécurité (DRS) suggère qu’il d’agit bien d’une tentative de recomposition de ce dernier, le rapport de force au sein de l’institution militaire demeure figé à l’ère Ahmed Gaid Salah.


Photo: ministère de la défense nationale.

En proie à l’instabilité depuis 2019, les trois principaux services de renseignement à savoir, la Direction centrale de la sécurité de l’armée (DCSA), la Direction générale de sécurité intérieure (DGSI) et la Direction générale de la documentation et de la sécurité extérieure (DGDSE) ont changé de main pour l’énième fois en cet été 2022.