Chargement ...

Retour sur un intermède où l’APS a fait du « service public » de l’information


L’agence Algérie Presse Service (APS) a été lancée avec des moyens assez rudimentaires le 1er décembre 1961 à Tunis par le Gouvernement provisoire de la République algérienne (Gpra) où M’hamed Yazid, était ministre de l’information. C’est une agence de presse qui est d’emblée et clairement au « service de l’Etat » qui s’esquisse et dont la mission première à l’époque était de défendre la cause nationale auprès de l’opinion mondiale.